Le printemps et les cerisiers en fleurs

C’est le printemps et l’occasion de (re)découvrir mes pochettes à livres « Promenade au Japon ».

Le printemps est une saison que j’aime particulièrement. Le soleil revient, les bourgeons commencent à éclore, les fleurs sont de retour, les pâquerettes parsèment nos pelouses, les papillons reviennent, c’est comme ci la vie revenait, comme si tout renaissait.

Avec le confinement, c’est un peu particulier, je vous l’avoue, mais nous pouvons profiter de cette pause dans nos vies mouvementées pour contempler la nature ! Et d’ici quelques semaines, c’est notre société qui va appendre à revivre et à renaître (du moins, je l’espère) !

Et vous, vous aimez le printemps ?

Et c’est aussi la saison des fleurs de cerisiers, appelées Sakura au Japon. Une de mes fleurs préférées, même si elles sont très éphémères et qu’on ne peut pas en faire de bouquets. Je trouve que c’est un plaisir des yeux et je ne m’en lasse pas de les regarder.

Vous aimez aussi les sakura ?

En rapport avec ces jolies fleus, je vous propose depuis quelques temps des pochettes à livres avec une thématique « promenade au Japon », comme si avec les jolis tissus que je chine pour vous, nous allions tous pouvoir voyager le temps d’un instant, jusqu’au Japon.

Les sakura les plus connues sont celles du cerisier blanc, légèrement rosé. Ces fleurs sont très ancrées dans la culture japonaise et la société célèbre la floraison dans tout le pays en mars / avril : le fait de contempler ces fleurs est appelé le hanami. Les paysages japonais au printemps doivent être absolument magnifiques !

Avez-vous déjà eu l’occasion d’y aller et de contempler vous aussi ces superbes fleurs ?

Un calendrier des dates de floraisons des sakura est même disponible, avec des différences notables entre les différentes régions. C’est rigolo !

Pour les japonais, en plus du plaisir des yeux et des promenades dans les jardins, c’est pour eux l’occasion de faire la fête ! Bon, cette année, c’est sûr, le hanami aura sans doute un goût amer pour les japonais à cause de l’épidémie du coronavirus ☹

Cette année, pour célébrer également le printemps et les sakura, je vous propose de nouvelles pochettes à livres, toujours sur le thème de la promenade au Japon.

Vous pouvez les découvrir dans la boutique Zumeline.

Je vous propose des pochettes à livres en 2 formats, pour les livres de poche mais également pour les livres en format broché. Comme ça, plus de jaloux !

Les pochettes à livres sont en tissu coton, à motifs sur l’extérieur et en uni assorti à l’intérieur. Et pour encore mieux protéger vos livres, quelque soit le format, elles sont rembourrées avec du molleton. Même vos livres ont droit au meilleur !

Le petit plus pour cette année : les marque pages sont maintenant disponibles également dans la boutique. Et si vous commandez le marque page et la pochette à livre, vous bénéficiez d’une réduction de 2€ avec le code MARQUEPAGE (à saisir lors de la validation de votre panier).

Alors, vous vous laissez tenter ?

Je vous souhaite un bon printemps, profitez du calme pour admirer la nature et les fleurs, prenez soin de vous, de vos proches et surtout, restez chez vous !

{Confinement} On se donne des nouvelles

En cette période un peu spéciale où nous sommes tous confinés chez nous, je tenais à vous envoyer une newsletter afin de garder le contact.
 
J’en profite pour vous partager une jolie image de printemps, car mine de rien, il a pointé le bout de son nez et j’avoue que le soleil qui nous accompagne ces derniers jours, les fleurs qui commencent à sortir, les bourgeons dans les arbres, ça me met un peu de baume au coeur pour affronter cette période difficile !
Alors, comment allez vous ? Comment organisez-vous vos journées ? Vous travaillez encore ? En télétravail ou sur le terrain ? Comment gérez-vous l’école à la maison pour ceux qui ont des enfants ?
 
Donnez-moi des nouvelles en laissant un commentaire directement sur le blog !
 
Nous pouvons également rester en contact sur le groupe Facebook et partager ensemble nos avancées et nos créations. Et également sur le groupe WhatsApp (celles qui n’en font pas encore partie, n’hésitez pas à m’envoyer vos numéros de portable pour que je vous y ajoute).

Ici on s’organise comme on peut entre le télétravail et l’école et ce n’est pas forcément évident tous les jours voiture il faut se l’avouer, nous ne sommes pas enseignants et nous n’avons pas forcément toutes les pistes pour bien transmettre les différentes notions à nos enfants ..

De mon côté, dès le début du confinement, j’ai souhaité rester solidaire pour les personnes qui sont au front, les soignants, le personnel des supermarchés et autres commerces qui sont encore ouverts en leur cousant des masques en tissu afin qu’ils soient (un peu) protégés.
 
A ce propos, vous pouvez découvrir le portrait de Zumeline sur l’e-mag Fuego de Ombelline Robin conseil, sorti sur le web il y a quelques jours. Donnez-moi vos avis !

Et sur le blog, je vous propose également un tutoriel pour fabriquer vous même un masque en tissu. En 30 minutes à 1 heure, suivez le pas à pas en photos (et en vidéo) et réalisez facilement un joli masque, pour vous si vous sortez faire vos courses, si vous allez au travail, mais aussi pour toutes les personnes qui sont dans le besoin, les soignants et tous ceux qui sont au front sans aucune protection.

Si vous souhaitez réaliser des masques solidaires, je m’occupe de les récolter sur Juvisy et les villes aux alentours pour les dispatcher ensuite vers les structures qui en ont besoin. Alors, faites-moi signe !
Et merci d’avance, chaque petite action mise bout à bout nous permettra d’avancer et de lutter ensemble contre ce virus !

Enfin, pour terminer cette petite page d’actualités, je vous parle de mes chouchous qui proposent de jolies actions pour illuminer notre quotidien :

Live Jean-Louis Aubert 28 mars 18h30

Depuis le début du confinement, Jean-Louis Aubert nous propose des live pour l’apéro sur sa page Facebook. Dimanche dernier, près de 30 000 personnes étaient connectées pour l’écouter, c’est énorme !
On s’y retrouve ce soir ?

« On fait comme si » de Calogéro

Calogero a composé une jolie chanson dont tous les revenus seront revsersés aux soignants. Quelle générosité, merci à lui !

En attendant, prenez soin de vous !
 
Coutureusement votre,
 
Julie

Portrait de Zumeline dans Fuego

Découvrez dès maintenant le portrait de Zumeline dans l’e-magazine chromatique Fuego #bleu de Ombelline Robin Conseil, édition spéciale confinement.

Dans ce numéro spécial confinement, vous pourrez découvrir mon initiative solidaire dans cette crise du coronavirus sans précédent ! Je crois que dans ces moments là, il faut qu’on soit tous unis et solidaires, c’est important et cela nous fera grandir et avancer, ensemble !

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous savez déjà que j’ai commencé à faire des masques en tissu pour les personnes qui ont besoin. J’ai commencé par en fournir à des infirmières libérales et pharmaciennes puis ensuite à des EHPAD. Et je continue cette démarche pour aider encore plus de personnes, tous ces soignants qui vont au front sans aucune protection, les commerçants et tous les autres…

Je vous présentais d’ailleurs il y a quelques jours le tutoriel pour fabriquer un masque et ainsi éviter les contaminations en mettant vos mains sur votre bouche ou votre nez. Alors, si vous avez une machine à coudre et un peu de tissu, fabriquez en un pour vous, vos proches et pour tous ceux qui en ont besoin ! C’est important !

En 30 minutes ou 1 heure, vous pouvez réaliser vous-même un masque, et ainsi vous protéger, c’est toujours mieux que rien pour ceux qui doivent sortir faire leurs courses, ceux qui travaillent en établissements de santé, dans les supermarchés ou autres commerces,…

Dans ce 4ème numéro du magazine chromatique, Ombelline s’est basée sur la couleur bleue comme trame de fond pour nous présenter ses sujets de prédilections. Vous pourrez donc également découvrir des articles très intéressants :

  • Les shoppings « deuxième vie », de l’occasion et un peu de neuf aussi
  • Une destination française mise en avant dans la rubrique « voyage »
  • Un sujet de #developpementpersonnelpour savoir « comment stabiliser et booster son humeur »
  • Des bonnes choses pour nos papilles (rubrique goût)
  • Et des citations inspirantes pour le moral, le souvenir et l’avenir

Pour lire cet e-mag et découvrir le portrait de Zumeline, c’est ici : e-mag Fuego spécial confinement

Le fichier est un peu lourd, donc ça prend quelques secondes, soyez patients !

Je vous souhaite une très bonne lecture ! Et si vous en avez envie, laissez-moi un commentaire en dessous de cet article, dites moi ce que vous avez pensé de cet e-mag, de mon portrait, bref, ça fait toujours plaisir !

Et n’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter Zumeline pour recevoir les actualités de la boutique (et des ateliers couture à Juvisy) et de liker la page facebook Zumeline et la page facebook Ombelline Robin Conseil

Comment fabriquer un masque en tissu anti-projection ?

A mon tour de vous présenter un tutoriel pour coudre vous même un masque en tissu anti-projection ou encore appelé masque barrière.

Je me suis basée sur le tutoriel du CHU de Grenoble, en l’adaptant un peu et surtout, en vous montrant en photos, étape par étape, sa réalisation.

Edit du 24/03/20 : en bas de page, retrouvez également le tuto rapide en vidéo !

Attention : Les masques en tissu ne sont pas des dispositifs médicaux, ils n’ont pas pour but de protéger contre les virus. Cependant, ils sont doublés avec une couche de micro-polaire (ou autre matière) à l’intérieur et avec les 3 couches de tissu, ils permettent de « filtrer » les particules de l’air si vous êtes en contact avec d’autres personnes.

De plus, même si leur efficacité de filtration n’est pas à ce jour réellement connue, ils vous évitent au moins de mettre vos mains en contact avec votre bouche et votre nez. Et rien que pour cela, on est fan de ce masque en tissu !

L’utilisation du masque en tissu NE DISPENSE PAS des précautions d’hygiène : distance de 1 m + lavage des mains + limitation des sorties

Après utilisation, n’oubliez pas de le laver à 60°c

Si vous avez la possibilité d’en réaliser plusieurs, vous pouvez les déposer dans les pharmacies, dans les cabinets d’infirmiers ou bien dans les supermarchés. Pensez à tous ceux qui sont « au front » et qui travaillent au quotidien pour nous !

Temps de réalisation : 30 mn à 1h

Niveau : débutant

Matériel nécessaire :

  • coupons de tissu coton
  • micro-polaire ou serviette micro fibre ou molleton fin
  • élastiques
  • fils et matériel de couture

Réalisation :

Grâce au gabarit, découper 2 morceaux dans le tissu intérieur et 2 morceaux dans le tissu extérieur : le plus facile est de plier votre coupon de tissu en 2,comme cela vous découpez en même temps les 2 pièces ! Si vous souhaitez découper pièce par pièce, n’oubliez pas de retourner le patron pour découper les pièces en « miroir ».

Ensuite, couper 2 morceaux dans le polaire ou le molleton, en retirant 2 cm sur les petits côtés (la doublure intérieure en micro-polaire ou autre tissu est plus petite pour éviter les sur-épaisseurs lorsque nous ferons l’ourlet de la coulisse de l’élastique à la fin de la réalisation).

On obtient donc 6 morceaux qu’on vient placer endroit contre endroit, 2 par 2.

Assembler les 2 morceaux entre eux au niveau de la partie arrondie (marge de couture = largeur de pied).

Sur les 2 assemblages en coton, ouvrir les coutures (vous pouvez le faire sur le polaire mais sans insister trop avec le fer).

Mettre les 2 assemblages en coton endroit contre endroit (bien aligner au niveau des coutures ouvertes) sur le milieu) puis ajouter au niveau du coton intérieur le polaire (peu importe le sens).

Coudre le haut et le bas (sans coudre les petits côtés, marge de couture = largeur de pied).

Faire une surpiqure en haut et en bas, à 2/3 mm du bord.

Sur les petits côtés, faire un pli de 1 cm puis un autre pli de 1 cm.

Faire une surpiqure à quelques mm du bord intérieur du pli.

Couper 2 morceaux d’élastiques de 30 cm. A l’aide d’une épingle à nourrice, passer chaque élastique dans l’ourlet cousu précédemment.

 Epingler les morceaux de l’élastiques et coudre à la machine pour les attacher (faire plusieurs aller/retour pour que la couture soit solide).

 Rentrer la couture des 2 élastiques dans l’ourlet pour plus de confort. Et c’est fini !

Voici le gabarit à reporter sur une feuille de papier ou un morceau de carton léger pour réaliser le masque.

coudre masque soin tissu gabarit

Les marges de couture sont comprises, il n’y a plus qu’à reporter votre modèle sur le tissu.

Ce tutoriel a été fait pour venir en aide à ceux qui en ont besoin et vous est offert pour un usage privé uniquement. Il ne doit pas être utilisé à des fins commerciales. Merci de respecter mon travail.

Bonne couture à vous et n’oubliez pas de nous envoyer les photos de vos réalisations !

Mes jolis furoshikis de Noël

Samedi prochain, j’organise un atelier couture Zéro Déchet sur le thème de Noël et je vous propose de réaliser un Furoshiki. Un quoi ? Un Furoshiki !

Mais qu’est-ce donc ?

Un Furoshiki est une technique provenant du Japon qui consiste en un pliage et un nouage de tissu, utilisée principalement dans l’emballage de cadeaux. Il peut également servir à transporter des objets (on le retrouve souvent en cuisine, pour emporter tartes, quiches, gâteaux,.. et bento !).

C’est donc un carré de tissu de dimensions variables (en fonction de l’objet à emballer), généralement en dimensions de 50 x 50 cm ou 70 x 70 cm.
Le tissu utilisé pour le Furoshiki doit être opaque pour cacher ce qu’il contient mais également fin afin de pouvoir le plier et le nouer facilement.

Je ne connais pas assez la culture japonaise pour vous en parler très précisément, mais il existe une signification aux motifs utilisés dans les Furoshikis, en fonction des occasions. Par exemple, on va retrouver des Furoshikis avec des fleurs de cerisiers (sakura) pour les cadeaux faits au printemps, des arabesques (karakusa) pour le bonheur, des grues (tsuru) pour les bonnes nouvelles (généralement lors de naissances ou de mariages).

Quoi qu’il en soit, j’aime cette idée d’emballage cadeau en tissu. C’est tout d’abord très joli au pied du sapin, et cela évite de se retrouver le soir de Noël avec d’immenses sacs poubelles remplis de papiers cadeaux qui auront été ouverts en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

L’an dernier, je vous avais déjà parlé du Noël (presque) Zéro Déchet que je voulais mettre en place dans ma famille. Nous l’avons fait (ou tout du moins en bonne partie) et cela a été plutôt bien suivi et accepté. Chacun y avait mis sa bonne volonté pour emballer ses cadeaux sans acheter de papier cadeau : emballage en tissu, recyclage d’anciens journaux ou magazines (c’est d’ailleurs comme cela que les enfants ont découvert que le Père Noel, c’était mamie !), utilisation d’anciennes chaussettes (vous savez, celles qui sont célibataires et qui traînent dans un sac !), ré-utilisation d’anciennes boîtes cadeaux ou pochons en tissu.


Et cette année, je compte donc persévérer !

Vous souhaitez apprendre à faire un Furoshiki et à l’utiliser ? Rien de plus simple, venez le faire en atelier couture Zéro Déchet à Juvisy / Orge (91).
Aucune date proposée ne convient ? Contactez moi par email à contact@zumeline.fr !

Vous ne souhaitez pas le fabriquer vous même mais vous voulez tout de même offrir des cadeaux de manière écologique et raisonnée pour Noël ? Alors, commandez votre Furoshiki Zumeline en me contactant au 06 64 18 08 31.

Joyeux Noël à tous !