Zumeline vous souhaite une bonne année !

J’ai râté le coche du 1er janvier mais il paraît qu’on a jusqu’au 31 pour souhaiter ses voeux alors je suis encore dans les temps 😉
 
Je vous souhaite donc à tous et à toutes une excellente année 2020 !
Une année pleine de joie, de bonheur, de bonne santée, de réussite dans ce que vous entreprenez, et surtout, de créativité !
Pour ma part, 2020 sera l’année de la continuité dans le Zéro Déchet, vous savez que cela me tient à coeur ! Tout d’abord parce que c’est un domaine qui m’a toujours intéressée et que c’est pour cela que j’ai fait des études dans l’environnement.
Et puis parce que c’est bon pour la planète (moins de pollution), pour la santé (on mange mieux !) et pour le porte-monnaie (on n’achète que ce dont on a besoin et pas tout le packaging qui est autour des produits).
Je souhaite donc développer ma gamme de produits autour du Zéro Déchet (je vous en parlerai bientôt) et de la réutilisation de matière (en vous proposant des produits à base de tissus de seconde main) mais aussi et toujours en vous proposant des ateliers couture Zéro Déchet (et pourquoi pas en créant un autre créneau sur ce thème !)
En attendant de vous retrouver bientôt, je vous souhaite encore une fois une excellente année !
 
Créativement votre,
 
Julie

Mes jolis furoshikis de Noël

Samedi prochain, j’organise un atelier couture Zéro Déchet sur le thème de Noël et je vous propose de réaliser un Furoshiki. Un quoi ? Un Furoshiki !

Mais qu’est-ce donc ?

Un Furoshiki est une technique provenant du Japon qui consiste en un pliage et un nouage de tissu, utilisée principalement dans l’emballage de cadeaux. Il peut également servir à transporter des objets (on le retrouve souvent en cuisine, pour emporter tartes, quiches, gâteaux,.. et bento !).

C’est donc un carré de tissu de dimensions variables (en fonction de l’objet à emballer), généralement en dimensions de 50 x 50 cm ou 70 x 70 cm.
Le tissu utilisé pour le Furoshiki doit être opaque pour cacher ce qu’il contient mais également fin afin de pouvoir le plier et le nouer facilement.

Je ne connais pas assez la culture japonaise pour vous en parler très précisément, mais il existe une signification aux motifs utilisés dans les Furoshikis, en fonction des occasions. Par exemple, on va retrouver des Furoshikis avec des fleurs de cerisiers (sakura) pour les cadeaux faits au printemps, des arabesques (karakusa) pour le bonheur, des grues (tsuru) pour les bonnes nouvelles (généralement lors de naissances ou de mariages).

Quoi qu’il en soit, j’aime cette idée d’emballage cadeau en tissu. C’est tout d’abord très joli au pied du sapin, et cela évite de se retrouver le soir de Noël avec d’immenses sacs poubelles remplis de papiers cadeaux qui auront été ouverts en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

L’an dernier, je vous avais déjà parlé du Noël (presque) Zéro Déchet que je voulais mettre en place dans ma famille. Nous l’avons fait (ou tout du moins en bonne partie) et cela a été plutôt bien suivi et accepté. Chacun y avait mis sa bonne volonté pour emballer ses cadeaux sans acheter de papier cadeau : emballage en tissu, recyclage d’anciens journaux ou magazines (c’est d’ailleurs comme cela que les enfants ont découvert que le Père Noel, c’était mamie !), utilisation d’anciennes chaussettes (vous savez, celles qui sont célibataires et qui traînent dans un sac !), ré-utilisation d’anciennes boîtes cadeaux ou pochons en tissu.


Et cette année, je compte donc persévérer !

Vous souhaitez apprendre à faire un Furoshiki et à l’utiliser ? Rien de plus simple, venez le faire en atelier couture Zéro Déchet à Juvisy / Orge (91).
Aucune date proposée ne convient ? Contactez moi par email à contact@zumeline.fr !

Vous ne souhaitez pas le fabriquer vous même mais vous voulez tout de même offrir des cadeaux de manière écologique et raisonnée pour Noël ? Alors, commandez votre Furoshiki Zumeline en me contactant au 06 64 18 08 31.

Joyeux Noël à tous !

{Evènement} Les ventes de Noël de Zumeline

C’est bientôt Noël et il est temps de commencer à penser à ce que vous allez offrir à vos proches… Et pourquoi pas des cadeaux artisanaux qui sont faits main, par des artisans (locaux de préférence) ?

C’est ce que vous propose Zumeline cette année avec de nombreuses idées cadeaux pour les petits et les grands : des tours de cou / snoods pour petits et grands, vos chouchoutes les pochettes à livres (attention, avec une nouveauté cette année avec un format liseuse et un format broché en plus du format poche), les pochettes zippées pour y ranger tous ses accessoires, et toutes les créations textiles Zéro Déchet avec les lingettes lavables Oekotex, les couvercles réutilisables pour la cuisine… Sans oublier les tapis de piscine pieds au sec !

Pour l’occasion, vous pourrez me retrouver cette année sur plusieurs manifestations :

Samedi 16 et Dimanche 17 novembre 2019 : Salon Art’s Mod à Soisy sur Seine (91)

Pour la 10ème édition du salon Ar’ts Mod, une 50aine de créateurs exposeront leurs jolies réalisations. Vous pourrez retrouver de nombreuses connaissances de Zumeline, et parmi elles, la relookeuse de meubles Jaune Hirondelle, le tapissier décorateur Le crapaud charmant, la brodeuse By Edith, la bijoutière Muriel Mansuy, …

Lieu

Pôle Culturel du Grand Veneur, 18 rue du Grand Veneur, Soisy s/ Seine (91)

Horaires et animations

Samedi 16 de 11h à 19h

  • Défilé de mode à 15h et 17h

Dimanche 17 de 10h à 18h30

  • Défilé de mode à 15H et 17H
  • Petit Déjeuner Offert à 10H
  • Atelier créatif de 15H30 à 18H
  • Remise du Prix Art’Smod  à 17H30

Plus d’infos sur le site Art’s Mod

 

Mardi 3 décembre 2019 : Marché de Noël de l’Ecole Polytechnique

Lieu :

Grand hall de l’ecole, Route de Saclay, Palaiseau (91)

Horaires :

Exposition de 10h à 16h

Samedi 7 décembre 2019 : Marché de Noël de Draveil

Lieu :

Place du marché du centre ville, Draveil (91)

Horaires et animations :

  • De 10h à 19h
  • Entrée libre
  • Photo souvenir avec le père Noël
  • Restauration sur place

Vendredi 13, Samedi 14 et Dimanche 15 décembre 2019 : Marché de Noël de Juvisy sur Orge

Lieu :

Grande Rue, Juvisy / Orge (91)

Horaires et animations :

  • De 14h à 19h le vendredi 13
  • De 10h à 19h le samedi 14
  • De 10h à 18h le dimanche 15
  • Animations de Noël
  • Présence du Père Noël

 

Je vous attends nombreux, comme habituellement ! A bientôt !

 

 

{Coup de coeur} Découvrez la romancière Anaïs W.

A l’occasion de la sortie de la sortie du nouveau livre de la romancière Anaïs W., Suivre les vagues, j’ai eu l’idée de créer pour ses lecteurs des pochettes à livres en édition spéciale : en effet, les tissus ont été sélectionnés directement par l’auteur elle même !

En 2017, grâce à mon amie Bibliza, j’ai découvert cette auteure avec son roman L’espoir au corps. Ce roman m’avait interpellée et touchée et il m’a surtout donné envie de lire les autres dès leur sortie : Juste puni puis Suivre les vagues. Un mélange de roman et de livre de développement personnel, il ne pouvait que me plaire !

Je vous laisse partir à la rencontre de cette romancière pour laquelle j’ai eu un coup de coeur dans une interview réalisée il y a quelques jours.

1. Peux tu te présenter ?

Je suis Anaïs W..

Ce W. interpelle souvent les lecteurs : pourquoi pas mon vrai nom ? Ou un nom plus complet ? Eh bien, mon nom de famille commence par la lettre W, mais je ne le trouvais pas assez charmant ! J’ai donc choisi “W.” à l’époque où je vivais aux Etats-Unis, car on prononçait “deubleyou”, vachement plus sympa que la prononciation française.

Finalement, aujourd’hui, je dis que le plus important n’est pas cette lettre, ni l’auteur, mais le contenu de mes histoires !

J’ai donc aujourd’hui 31 ans et je publie mes romans depuis 2015.

 

 

2. Comment es tu devenue auteur ? Pourquoi en auto édition ?

J’écris depuis l’âge de douze ans et l’écriture est une vrai passion. Elle m’a toujours accompagné dans les moments forts de ma vie, elle a été une soupape, une source d’évasion. Elle a aussi été un moyen de tracer les chemins que je n’osais pas faire : à travers mes personnages, leur évolution, j’ai pu appréhender ce qu’il était possible de faire.

En 2015, j’ai décidé de publier mon premier roman “Au-delà des tours”, encouragé par les retours de relecteur à qui je l’avais confié. J’étais aussi en pleine transition : le salariat (la recherche scientifique) ne me convenait pas, je me sentais étriquée et j’étouffais.

La publication d’”Au-delà des tours” a été un premier pas vers mon indépendance, que j’ai prise en 2016, le jour où j’ai arrêté de travaillé pour me consacrer à ma passion.

Dès le début, j’ai choisi l’auto-édition pour l’indépendance qu’elle procurait. Je n’avais pas envie d’attendre 6 mois le retour d’une maison d’édition, je voulais foncer ! Et l’auto-édition est une source d’apprentissage permanente, sur soi et sur le domaine de l’édition.

 

3. Comment te viennent tes idées de romans ?

Difficile à dire ! Je dirais que les idées sont une grosse pelote de fils emmêlés. Tous les jours, quand je me couche, sous la douche, je tire quelques ficelles, des idées d’histoire naissent et s’étouffent car la ficelle est trop courte. Et parfois, je saisis le bon bout et d’une première idée, toute la pelote va se dérouler. Je suis ensuite simplement le fils de mes pensées.

Une chose est certaine, “ma pelote” est très personnelle : depuis l’âge de douze ans, j’écris des tranches de vie, où des personnages affrontent des difficultés et doivent se surpasser pour s’en sortir. C’est ce que j’ai toujours fait, naturellement. Je ne crois pas que je trouverais un fil d’érotisme ou de fantasy dans ma pelote. ^^

4. Présente nous ton dernier roman, Suivre les vagues

Dans tous mes romans, j’ai souhaité apporter un message subliminal d’espoir à travers l’histoire de mes personnages. Autour de sujets variés et parfois dramatiques (la vie avec le VIH, la maltraitance), j’ai souhaité encouragé les lecteurs à trouver le courage au fond d’eux-même. 

Avec “Suivre les vagues”, j’ai souhaité assumer davantage ce message en appuyant un peu plus le développement personnel. On suit ainsi l’évolution et les questionnements d’une jeune femme qui cherche à s’affranchir de ses peurs, à renouer avec elle-même et ses envies profondes. Ici il n’y a pas de drame initiateur pour provoquer le changement, c’est une histoire particulièrement lumineuse, qui se passe au bord de l’océan. 

                                             

Comme tous mes romans, “Suivre les vagues” peut être lu pour le plaisir simple d’un bon moment de lecture… ou pour lire entre les lignes quelques messages.

5. Quels sont tes prochains projets ?

Pour le moment, j’ai tiré un fil “thriller”. Cela fait quelques années que j’ai un manuscrit du genre thriller dans mon tiroir. Je le sens très prometteur, mais comme ce n’est pas mon genre de prédilection, j’ai beaucoup d’appréhension.

Mais avec le temps, je me suis de plus en plus appropriée l’idée, surtout après le sortie de “Juste Puni”, un roman sombre et poignant qui a été très apprécié.

Aujourd’hui, je me sens donc prête à travailler sur ce projet, un peu fou, surtout après la sortie de “Suivre les vagues” !

 

 

 

 

6. Comment peut-on se procurer tes livres ?

Au format broché, ils sont disponibles dans toutes les librairies sur commande (Fnac, Cultura, Leclerc). Pour les avoir dédicacés, les lecteurs peuvent passer par la boutique en ligne Anaïs W.c’est moi qui envoie les exemplaires 🙂

Mes romans sont disponibles aussi au format numérique sur Amazon et Kobo

Les lecteurs peuvent ensuite me suivre sur Facebook et Instagram, là où je suis le plus active. Et rejoindre ma Newsletter sur mon site internet.

 

Vous avez aimé découvrir Anaïs W. ? Faites m’en part en commentaires ci-dessous !

Nouveaux points de vente Zumeline

Grande nouvelle !
Depuis le début de l’été, les produits Zumeline sont disponibles dans 2 nouveaux points de vente dans l’Essonne et j’en suis ravie !

Quels sont les produits Zumeline vendus à l’Effet Yaka ?

Dans cette jolie boutique, vous y trouverez les pieds au sec Zumeline !

 
 
 
 
 
 
 

C’est quoi l’Effet Yaka ?

L’Effet Yaka, c’est une jolie petite boutique située dans le centre ville de Dourdan (91). C’est la rencontre de 2 créatrices, Yannick, de la marque Lebout de Fil (qui fait de la broderie et des accessoires brodés personnalisés) et Katy de la marque Les trésors de Katy (bijoux et objets créés avec le pate fimo).

On y trouve bien évidemment leurs créations à toutes les 2 mais aussi du linge de maison, des objets déco, des bijoux fantaisie, des cadeaux pour bébés… 

Où se trouve la boutique ?

Au 22 Rue d’Etampes à Dourdan (91).
Si vous ne connaissez pas la ville, je vous invite à la découvrir au plus vite ! Avec son château médiéval et sa halle sur la place centrale, c’est une charmante ville qui en vaut le détour ! Et avec l’Effet Yaka à 2 pas, votre promenade n’en sera que plus agréable !

Horaires d’ouverture

La boutique est ouverte du mardi au samedi de 10h à 13het de 15h à 18h30.

Passez voir Yannick et Kathy de ma part !

Quels sont les produits Zumeline vendus à l’Ep’autre ?

Vous pourrez y retrouver des accessoires textiles Zéro Déchets, avec principalement des lingettes démaquillantes lavables

et des couvercles réutilisables pour une salle de bain et une cuisine écolo !
ensemble-petit-grand-couvercle_reutilisable-zero_dechet-cuisine-fait_main-zumeline-coton_enduit-beige-pois-2
 
 
 
 
 
 
 

C’est quoi l’Ep’autre ?

L’Association « Les Amis de l’Ep’autre » a créé une épicerie coopérative et participative à Juvisy-sur-Orge. Elle propose une alimentation de qualité, à prix réduit, en majorité bio, locale et artisanale. Pour y faire ses courses, il suffit de devenir adhérent de l’association (20€ l’année) et de participer à son fonctionnement (donner 2 heures de son temps pour les permanences ou les animations dans la boutique).

Ce que j’aime chez l’Ep’autre :
  • les produits en vrac qui sont souvent moins chers que dans les grands surfaces ou autres boutiques de vrac (comme l’épicerie est associative, il n’y a pas de charges liées aux salaires…)
  • les petits biscuits à la noix de coco (enfin ce sont surtout les MiniZus qui les aiment
  • la sauce tomate tout droit venue de Marcoussis (vive la nourriture locale)

Où se trouve la boutique ?

Au 14 rue Jean-Jacques Rousseau à Juvisy/Orge (91).
Si cette adresse vous dit quelque chose, c’est normal ! C’est la même que l’association Chez la bourgeoise d’en face où je fais mes ateliers couture ! En effet, l’épicerie L’ep’autre est située au rez-de-chaussée de la maison où se trouve LBDF. Une coïncidence ? Non, tout a été réfléchi puisque les 2 associations ont un but commun : mieux vivre !

Horaires d’ouverture

La boutique n’est pas ouverte tout le temps puisque comme vous l’aurez compris, il s’agit d’une épicerie collaborative et associative. Les permanences sont donc assurées par des bénévoles.
Elle est ouverte :
  • les Lundi / Mercredi / Vendredi de 18h à 20h
  • le Samedi de 10h à 13h

Où m’inscrire ?

Pour limiter l’utilisation de papiers, l’inscription à l’association est directement disponible en ligne sur le site Mon Epi (ce site permet également de faire ses commandes en ligne et personnellement, j’en suis ravie !).
 
On s’y retrouve bientôt ?
Bon shopping à l’Effet Yaka ou à l’Ep’autre !