{Evènement} Les ventes de Noël de Zumeline

C’est bientôt Noël et il est temps de commencer à penser à ce que vous allez offrir à vos proches… Et pourquoi pas des cadeaux artisanaux qui sont faits main, par des artisans (locaux de préférence) ?

C’est ce que vous propose Zumeline cette année avec de nombreuses idées cadeaux pour les petits et les grands : des tours de cou / snoods pour petits et grands, vos chouchoutes les pochettes à livres (attention, avec une nouveauté cette année avec un format liseuse et un format broché en plus du format poche), les pochettes zippées pour y ranger tous ses accessoires, et toutes les créations textiles Zéro Déchet avec les lingettes lavables Oekotex, les couvercles réutilisables pour la cuisine… Sans oublier les tapis de piscine pieds au sec !

Pour l’occasion, vous pourrez me retrouver cette année sur plusieurs manifestations :

Samedi 16 et Dimanche 17 novembre 2019 : Salon Art’s Mod à Soisy sur Seine (91)

Pour la 10ème édition du salon Ar’ts Mod, une 50aine de créateurs exposeront leurs jolies réalisations. Vous pourrez retrouver de nombreuses connaissances de Zumeline, et parmi elles, la relookeuse de meubles Jaune Hirondelle, le tapissier décorateur Le crapaud charmant, la brodeuse By Edith, la bijoutière Muriel Mansuy, …

Lieu

Pôle Culturel du Grand Veneur, 18 rue du Grand Veneur, Soisy s/ Seine (91)

Horaires et animations

Samedi 16 de 11h à 19h

  • Défilé de mode à 15h et 17h

Dimanche 17 de 10h à 18h30

  • Défilé de mode à 15H et 17H
  • Petit Déjeuner Offert à 10H
  • Atelier créatif de 15H30 à 18H
  • Remise du Prix Art’Smod  à 17H30

Plus d’infos sur le site Art’s Mod

 

Mardi 3 décembre 2019 : Marché de Noël de l’Ecole Polytechnique

Lieu :

Grand hall de l’ecole, Route de Saclay, Palaiseau (91)

Horaires :

Exposition de 10h à 16h

Samedi 7 décembre 2019 : Marché de Noël de Draveil

Lieu :

Place du marché du centre ville, Draveil (91)

Horaires et animations :

  • De 10h à 19h
  • Entrée libre
  • Photo souvenir avec le père Noël
  • Restauration sur place

Vendredi 13, Samedi 14 et Dimanche 15 décembre 2019 : Marché de Noël de Juvisy sur Orge

Lieu :

Grande Rue, Juvisy / Orge (91)

Horaires et animations :

  • De 14h à 19h le vendredi 13
  • De 10h à 19h le samedi 14
  • De 10h à 18h le dimanche 15
  • Animations de Noël
  • Présence du Père Noël

 

Je vous attends nombreux, comme habituellement ! A bientôt !

 

 

{Coup de coeur} Découvrez la romancière Anaïs W.

A l’occasion de la sortie de la sortie du nouveau livre de la romancière Anaïs W., Suivre les vagues, j’ai eu l’idée de créer pour ses lecteurs des pochettes à livres en édition spéciale : en effet, les tissus ont été sélectionnés directement par l’auteur elle même !

En 2017, grâce à mon amie Bibliza, j’ai découvert cette auteure avec son roman L’espoir au corps. Ce roman m’avait interpellée et touchée et il m’a surtout donné envie de lire les autres dès leur sortie : Juste puni puis Suivre les vagues. Un mélange de roman et de livre de développement personnel, il ne pouvait que me plaire !

Je vous laisse partir à la rencontre de cette romancière pour laquelle j’ai eu un coup de coeur dans une interview réalisée il y a quelques jours.

1. Peux tu te présenter ?

Je suis Anaïs W..

Ce W. interpelle souvent les lecteurs : pourquoi pas mon vrai nom ? Ou un nom plus complet ? Eh bien, mon nom de famille commence par la lettre W, mais je ne le trouvais pas assez charmant ! J’ai donc choisi “W.” à l’époque où je vivais aux Etats-Unis, car on prononçait “deubleyou”, vachement plus sympa que la prononciation française.

Finalement, aujourd’hui, je dis que le plus important n’est pas cette lettre, ni l’auteur, mais le contenu de mes histoires !

J’ai donc aujourd’hui 31 ans et je publie mes romans depuis 2015.

 

 

2. Comment es tu devenue auteur ? Pourquoi en auto édition ?

J’écris depuis l’âge de douze ans et l’écriture est une vrai passion. Elle m’a toujours accompagné dans les moments forts de ma vie, elle a été une soupape, une source d’évasion. Elle a aussi été un moyen de tracer les chemins que je n’osais pas faire : à travers mes personnages, leur évolution, j’ai pu appréhender ce qu’il était possible de faire.

En 2015, j’ai décidé de publier mon premier roman “Au-delà des tours”, encouragé par les retours de relecteur à qui je l’avais confié. J’étais aussi en pleine transition : le salariat (la recherche scientifique) ne me convenait pas, je me sentais étriquée et j’étouffais.

La publication d’”Au-delà des tours” a été un premier pas vers mon indépendance, que j’ai prise en 2016, le jour où j’ai arrêté de travaillé pour me consacrer à ma passion.

Dès le début, j’ai choisi l’auto-édition pour l’indépendance qu’elle procurait. Je n’avais pas envie d’attendre 6 mois le retour d’une maison d’édition, je voulais foncer ! Et l’auto-édition est une source d’apprentissage permanente, sur soi et sur le domaine de l’édition.

 

3. Comment te viennent tes idées de romans ?

Difficile à dire ! Je dirais que les idées sont une grosse pelote de fils emmêlés. Tous les jours, quand je me couche, sous la douche, je tire quelques ficelles, des idées d’histoire naissent et s’étouffent car la ficelle est trop courte. Et parfois, je saisis le bon bout et d’une première idée, toute la pelote va se dérouler. Je suis ensuite simplement le fils de mes pensées.

Une chose est certaine, “ma pelote” est très personnelle : depuis l’âge de douze ans, j’écris des tranches de vie, où des personnages affrontent des difficultés et doivent se surpasser pour s’en sortir. C’est ce que j’ai toujours fait, naturellement. Je ne crois pas que je trouverais un fil d’érotisme ou de fantasy dans ma pelote. ^^

4. Présente nous ton dernier roman, Suivre les vagues

Dans tous mes romans, j’ai souhaité apporter un message subliminal d’espoir à travers l’histoire de mes personnages. Autour de sujets variés et parfois dramatiques (la vie avec le VIH, la maltraitance), j’ai souhaité encouragé les lecteurs à trouver le courage au fond d’eux-même. 

Avec “Suivre les vagues”, j’ai souhaité assumer davantage ce message en appuyant un peu plus le développement personnel. On suit ainsi l’évolution et les questionnements d’une jeune femme qui cherche à s’affranchir de ses peurs, à renouer avec elle-même et ses envies profondes. Ici il n’y a pas de drame initiateur pour provoquer le changement, c’est une histoire particulièrement lumineuse, qui se passe au bord de l’océan. 

                                             

Comme tous mes romans, “Suivre les vagues” peut être lu pour le plaisir simple d’un bon moment de lecture… ou pour lire entre les lignes quelques messages.

5. Quels sont tes prochains projets ?

Pour le moment, j’ai tiré un fil “thriller”. Cela fait quelques années que j’ai un manuscrit du genre thriller dans mon tiroir. Je le sens très prometteur, mais comme ce n’est pas mon genre de prédilection, j’ai beaucoup d’appréhension.

Mais avec le temps, je me suis de plus en plus appropriée l’idée, surtout après le sortie de “Juste Puni”, un roman sombre et poignant qui a été très apprécié.

Aujourd’hui, je me sens donc prête à travailler sur ce projet, un peu fou, surtout après la sortie de “Suivre les vagues” !

 

 

 

 

6. Comment peut-on se procurer tes livres ?

Au format broché, ils sont disponibles dans toutes les librairies sur commande (Fnac, Cultura, Leclerc). Pour les avoir dédicacés, les lecteurs peuvent passer par la boutique en ligne Anaïs W.c’est moi qui envoie les exemplaires 🙂

Mes romans sont disponibles aussi au format numérique sur Amazon et Kobo

Les lecteurs peuvent ensuite me suivre sur Facebook et Instagram, là où je suis le plus active. Et rejoindre ma Newsletter sur mon site internet.

 

Vous avez aimé découvrir Anaïs W. ? Faites m’en part en commentaires ci-dessous !

Nouveaux points de vente Zumeline

Grande nouvelle !
Depuis le début de l’été, les produits Zumeline sont disponibles dans 2 nouveaux points de vente dans l’Essonne et j’en suis ravie !

Quels sont les produits Zumeline vendus à l’Effet Yaka ?

Dans cette jolie boutique, vous y trouverez les pieds au sec Zumeline !

 
 
 
 
 
 
 

C’est quoi l’Effet Yaka ?

L’Effet Yaka, c’est une jolie petite boutique située dans le centre ville de Dourdan (91). C’est la rencontre de 2 créatrices, Yannick, de la marque Lebout de Fil (qui fait de la broderie et des accessoires brodés personnalisés) et Katy de la marque Les trésors de Katy (bijoux et objets créés avec le pate fimo).

On y trouve bien évidemment leurs créations à toutes les 2 mais aussi du linge de maison, des objets déco, des bijoux fantaisie, des cadeaux pour bébés… 

Où se trouve la boutique ?

Au 22 Rue d’Etampes à Dourdan (91).
Si vous ne connaissez pas la ville, je vous invite à la découvrir au plus vite ! Avec son château médiéval et sa halle sur la place centrale, c’est une charmante ville qui en vaut le détour ! Et avec l’Effet Yaka à 2 pas, votre promenade n’en sera que plus agréable !

Horaires d’ouverture

La boutique est ouverte du mardi au samedi de 10h à 13het de 15h à 18h30.

Passez voir Yannick et Kathy de ma part !

Quels sont les produits Zumeline vendus à l’Ep’autre ?

Vous pourrez y retrouver des accessoires textiles Zéro Déchets, avec principalement des lingettes démaquillantes lavables

et des couvercles réutilisables pour une salle de bain et une cuisine écolo !
ensemble-petit-grand-couvercle_reutilisable-zero_dechet-cuisine-fait_main-zumeline-coton_enduit-beige-pois-2
 
 
 
 
 
 
 

C’est quoi l’Ep’autre ?

L’Association « Les Amis de l’Ep’autre » a créé une épicerie coopérative et participative à Juvisy-sur-Orge. Elle propose une alimentation de qualité, à prix réduit, en majorité bio, locale et artisanale. Pour y faire ses courses, il suffit de devenir adhérent de l’association (20€ l’année) et de participer à son fonctionnement (donner 2 heures de son temps pour les permanences ou les animations dans la boutique).

Ce que j’aime chez l’Ep’autre :
  • les produits en vrac qui sont souvent moins chers que dans les grands surfaces ou autres boutiques de vrac (comme l’épicerie est associative, il n’y a pas de charges liées aux salaires…)
  • les petits biscuits à la noix de coco (enfin ce sont surtout les MiniZus qui les aiment
  • la sauce tomate tout droit venue de Marcoussis (vive la nourriture locale)

Où se trouve la boutique ?

Au 14 rue Jean-Jacques Rousseau à Juvisy/Orge (91).
Si cette adresse vous dit quelque chose, c’est normal ! C’est la même que l’association Chez la bourgeoise d’en face où je fais mes ateliers couture ! En effet, l’épicerie L’ep’autre est située au rez-de-chaussée de la maison où se trouve LBDF. Une coïncidence ? Non, tout a été réfléchi puisque les 2 associations ont un but commun : mieux vivre !

Horaires d’ouverture

La boutique n’est pas ouverte tout le temps puisque comme vous l’aurez compris, il s’agit d’une épicerie collaborative et associative. Les permanences sont donc assurées par des bénévoles.
Elle est ouverte :
  • les Lundi / Mercredi / Vendredi de 18h à 20h
  • le Samedi de 10h à 13h

Où m’inscrire ?

Pour limiter l’utilisation de papiers, l’inscription à l’association est directement disponible en ligne sur le site Mon Epi (ce site permet également de faire ses commandes en ligne et personnellement, j’en suis ravie !).
 
On s’y retrouve bientôt ?
Bon shopping à l’Effet Yaka ou à l’Ep’autre !

Le challenge « mon business 2019 »

Durant les 2 mois d’été, j’ai participé au challenge « mon business 2019 summer version », organisé par le site Entrepreneuses Créatives. J’ai connu Sophie-Charlotte et Sandrine au tout début de mon activité en 2015, avec la formation Winter Camp (à l’époque, cela m’avait permis de recevoir mon badge « Entrepreneuse Créative certifiée », j’en étais super fière !).

Cette fois-ci, il s’agissait d’un challenge photos sur Instagram où il fallait poster tous les jours une photo en réponse à la thématique du jour. En tout, 31 thème figuraient dans la liste de ce challenge, que j’ai réparti sur les 2 mois d’été car il y avait la pause avec les vacances…

Pourquoi participer à ce challenge ? Et bien déjà, pour vous permettre de mieux me connaître en tant que créatrice, de découvrir ma marque, mes activités, mes créations. Et puis également pour me permettre de faire le point sur mon activité en ce milieu d’année afin de savoir sur quoi mettre l’accent pour le reste de l’année.
Et surtout, cela permet de connaître d’autres entrepreneuses créatives, et ça, c’est toujours bien !!

1er jour du challenge #monbusiness2019 avecEntrepreneuses Créatives !
Nom de marque : Zumeline !
Vous vous demandez sans doute d’où vient ce nom ? Et on me pose souvent la question 
Zu pour Zuzu, mon surnom
Meline pour Emeline, ma petite soeur
Et je voulais sortir des noms basiques style les créas de Julie ou l’atelier de Julie
Voilà vous savez tout ! 

J2 : le déclic!
Alors, pourquoi me lancer ? Déjà pour retrouver une cohérence entre mon travail et moi, que j’avais perdue dans mon ancien emploi salarié. Faire quelque choses qui correspond à ses valeurs et à son état d’esprit. Être soi.
Et revenir à ce que j’ai toujours aimé : l’animation et le partage. Quand j’étais « jeune », BAFA en poche, j’animais des colonies de vacances et je donnais des cours de soutien scolaire. Maintenant je donne des cours de couture, pour les adultes et les enfants et j’adoooore ça!
 
 
 
 
 

 

J3 : les produits.
Difficile de tout présenter en une seule photo Alors j’ai choisi une photo de ma dernière expo où l’on retrouve mes pochettes zippées et mes pochettes à livres, les 2 produits phares de#zumeline. Ce fut compliqué au début de définir quelles créations proposer, j’avais envie de tout faire ! Et finalement je me suis recentrée sur quelques produits que j’aime créer.
J’axe cependant de plus en plus mes créations sur le Zéro Déchet : des couvercles réutilisables pour la cuisine, des lingettes, de l’essuie tout… C’est totalement en accord avec mon fort intérieur et mes habitudes de consommation (je n’ai pas fait des études d’ingénieur en environnement pour rien ).

J4 : équipements.
Je vous présente donc ma précieuse machine, laBrother Couture et Broderie FR Innovis 1040, mes ciseaux et mes aiguilles, les principaux équipements qui me servent au quotidien dans la création. Il manque évidemment ma surjeteuse PFAFF France, ma machine de découpe Silhouette France, mon ordinateur portable et mon téléphone.

J5 : atelier
Alors voici le mien; enfin une partie de la pièce. C’est l’endroit où je couds et ou je fais l’ordinateur. De l’autre côté de la pièce il y a mon étagère à tissus et ma table de coupe

J6 : agenda
Depuis quelques semaines, je me suis mise au#bulletjournal, après un atelier fait chez YouDou ! J’aime le concept même si j’ai encore du mal à m’y tenir tout le temps. Là j’utilise la version Editions Marabout qui m’a été offert par une amie très chère et qui est pas mal pour être guidée quand on commence. Ensuite je passerai sur le magnifique bullet de chez RHODIA que j’ai choisi d’un joli rose 
J7 : matières. 
Oh là là, j’ai tellement de matières et de tissus à l’atelier que ce serait compliqué de tout vous montrer ! Une petite sélection de mes préférés du moment : les jolis bleus si doux, une touche de rose, un peu de doré… 
Il manque aussi les similis cuirs qui compensent souvent mes pochettes zippees et les tissus japonais qui font un tabac dans les pochettes à livres.

J8 : packaging.
Voilà l’endroit où j’emballe mes créations! Papier de soie, joli noeud, étiquettes #zumeline, masking tape, sac en kraft. Le tout pour vous proposer un écrin adapté au produit commandé.

J9 : saison.
Sans aucun doute l’été! Moi qui suis frileuse, j’aime le soleil et la chaleur ! Pouvoir profiter de l’extérieur, se poser dans le jardin pour #ralentir quelques minutes, boire un #mojito entre amis (ou se le faire piquer par son #flamantrose 😄😄😄). Mais aussi vous préparer des créations estivales, faire des ateliers avec plein d’accessoires sympas !

J10 : carte de visite.
Le voici en recto verso en bas de la photo et en haut hous retrouvez le flyer de mes ateliers.
J11 : compagnon.
Celui avec qui je partage ma vie depuis un peu plus de 15 ans, mon soutien quand j’en ai besoin, le super papa de mes enfants : mon photographe de talent Grégory Pichet – Photographie !
La vie est une scène et il sait si bien le montrer !

J12 : animal.
J’ai longtemps hésité pour cette photo : ma chienne ou un flamant rose ?
Et j’ai finalement opté pour une photo de ma jolie Nola. On parlait de compagnon juste avant et c’est ma mignonne petite compagne quand je travaille à l’atelier de la maison. Avec elle, je me sens un peu moins seule 

J13 : avant j’étais.
Et bien avant j’étais responsable commerciale dans une entreprise de logiciels en Qualite Sécurite Environnement. Poste peu en raccord avec mes études d’ingénieur en environnement à Rennes… Sans doute pour cela que j’ai passé le cap de l’entrepreneuriat 
Mais ce qui m’a toujours attirée c’était la gestion des déchets. Et oui, ce n’est pas pour rien que cette partie là ressort dans mon activité de créatrice et dans les ateliers couture que je propose !

J14 : petite j’etais.
Et bien comme sur la photo : j’étais Madame Sage 
Mon cher et tendre dirait petite-fille modèle mais je ne sais pas si c’est le bon terme.
Sage, respectueuse, disciplinée et sérieuse… J’ai toujours aimé les loisirs créatifs et je jouais de la flûte traversière… J’adorais aussi aller en colo et découvrir de nouveaux amis et de nouvelles activités.
J15: femmes inspirantes.
Vous allez trouver que je suis très chauvine car je n’ai sélectionné que des françaises. Mais ce sont tout simplement les femmes qui m’inspirent en ce moment (ou depuis un moment !)
Aurélie Valognes depuis « Mémé dans les orties » il y a quelques années et surtout depuis notre jolie rencontre à Le Pavillon des Canaux (rappelez vous, je vous en parlais sur le blog)
Juliette Armanet pour ses musiques sensibles et touchantes qui me bercent si souvent à l’atelier
Marion Cotillard pour son côté un peu déjanté, pour son merveilleux film  « Jeux d’enfants » avec Guillaume Canet que j’adore depuis toujours
La Fabrique à Kifs et les 3 compères Audrey Akoun, Florence Servan-Schreiber et Isabelle Pailleau qui me font kiffer au quotidien !

J16 : différence.
Je voulais vous parler aujourd’hui de mes ateliers couture et je trouve que ce témoignage de Véronique montre bien l’ambiance des ateliers et ce qu’ils vous apportent, en dehors des créations évidemment !
Ambiance décontractée et cool, mon but est avant tout de vous faire passer un bon moment, de vous permettre de vous déconnecter pendant 2 heures ou plus… Ralentir, prendre le temps, booster sa créativité… dans un lieu qui s’y prête en plus Chez la bourgeoise d’en face !

J17 : fournisseurs. 
C’est sans doute l’un de mes points faibles, les fournisseurs ! En effet, en #autoentreprise il est difficile de trouver des fournisseurs pro qui ne te font pas commander pour 500€ de tissus…
Alors je me fournis chez MONDIAL TISSUSTissus des UrsulesMa Petite Mercerie entre autres… mais avec des produits qui reviennent souvent chers (il faut se l’avouer, les 5% des cartes « pro » ne font pas gagner grand-chose…)
Une des priorités dans les mois à venir !

J18 : ma ville.
Je suis basée à Juvisy sur Orge, dans le 91, pas très loin de Paris.
Pas sur que tout le monde comprenne le rapport de ma citation avec le thème du jour… Ceux qui me connaissent l’auront bien compris.
Depuis 2 ans, avec d’autres #entrepreeusescreatives nous essayons de mettre en place une boutique éphémère dans notre jolie Ville de Juvisy / Orge (91).
Un projet pour redynamiser le centre ville et y apporter du neuf, exposer les talents locaux et proposer des produits de qualité !
Nous sommes preneurs de toute les pistes pour ce projet !
J19 : green.
J’avais envie de vous parler de mon jardin, ou de mes produits Zero Déchet et puis finalement ce sera de mon vélo !
Depuis mai j’ai un joli vélo tout beau, ce qui me permet d’aller en ville ou d’aller animer mes ateliers couture de manière plus douce et responsable.
Et j’adore ! Par contre je regrette qu’il n’y ait pas plus d’aménagement pour favoriser ce type de déplacement !t kiffer au quotidien !

J20 : sentiments.
Celui qui est le plus important sans doute pour moi : l’amour ! Et particulièrement celui de ma famille : mes MiniZus et mon Zuzunet (que je vous ai présenté précédemment) !

J21 : mentor.
Thème difficile car je ne vois pas forcément une personne.
Je pense plutôt a tous ceux qui ont croisé ma route depuis que je me suis lancée dans cette belle aventure.
Tous les #entrepreneurs que j’ai rencontré…
Stéphane Ruellan de Un Bureau & Plus, Hélène Thomas de LNRJ, Sophie-Charlotte Chapman de Vivre de sa créativité, Sandrine Franchet de Entrepreneuriat féminin, Claire Giraudet de JauneHirondelle, Nathalie Monnain de Le Crapaud Charmant – Tapissier, Florence Bouyer de Chez la bourgeoise d’en face, ma graphiste Sarah Roussel, Karine Dauvel de Fêtes vous même
Mais aussi Laëtitia, Kristell, Agnès, Karine, Sandrine, Yannick, Corinne, Stéphanie, Inès,…Et tous ceux que j’oublie (sorry^^)

J22 : best pause.
Oh la la, une pause… chose que je m’autorise peu (oui je sais…).
Mais celle que je préfère est la lecture ! Un bon roman ou pour des pauses plus courtes, un magazine, mon préféré étant Flow Magazine France!
Et la votre ?
J23 : lieux créatifs
Sans hésitation je vous cite l’endroit où je fais mes #atelierscouture : Chez la bourgeoise d’en face !
Un lieu calme qui inspire, qui détend, qui fait place au ralentissement… C’est bien simple, on oublie facilement de regarder sa montee une fois qu’on y est..  Venez nous rendre visite, réouverture le 6 septembre !

J24 : blogs préférés 
Je vous ai sélectionné 4 blogs ou Instagram que j’aime suivre ces temps ci :

J25 : partage de créateurs.
J’aurai pu en citer des dizaines mais je me suis limitée à 3 

J26 : lectures.
Du coup je vous montre ma #pal (pile à lire) des vacances !
Je ne sais pas encore si je pourrai lire tout ce que j’ai prévu ^^
  • A la lumière du petit matin de Agnès Martin-Lugand offert par mon amie Bibliza, blog littéraire 
  • Un goût de cannelle et d’espoir de Sarah McCoy parce que j’adore les romans qui parlent de la 2ème GM (et la cannelle !)
  • Fais toi confiance de Isabelle Filliozat parce que la confiance c’est la base
  • Rendez vous au cupcake café de Jenny Colgan parce j’ai lu les 2 premiers l’été dernier
  • Demain j’arrête de Gilles Legardinier offert par mon amie Sophie
  • Cache-cache à l’hôtel de MC Beaton offert par mon amie Edwige pour le #swapdescopines 
  • Juste puni de Anaïs W., romancière. parce que je n’avais pas encore ouvert ce roman reçu depuis longtemps déjà !
  • La petite herboristerie de Montmartre de Donatella Rizzatti parce que c’est un roman#feelgood et que ça parle de #montmartre
  • Le lilas ne refleurit qu’après un hiver rigoureux de Martha Hall Kelly conseillé par @bibliza

Et vous vous lisez quoi cet été ?

J27 : changements
Pour cette rentrée, je veux insister sur le « lâcher prise », aussi bien au niveau de la vie pro que de la vie perso.
Et je trouve que cette citation traduit bien ce que je voulais dire !
Maintenant il ne reste plus qu’à appliquer 

J28 : apprentissages !
Parce qu’on apprend tout le temps et que notre cerveau a besoin d’être stimulé par de nouvelles choses, il est important de ne pas rester sur ses acquis.
Avec les réseaux d’entrepreneurs auxquels je participe, je me forme tout le temps sur de nouvelles choses, je prévois de me (re)former cette année sur le référencement de site internet et améliorer ma pratique en patronage et confection de vêtements !

J29 : conseils
Si je n’en ai qu’un, c’est OSER ! Tout simplement.
Oui c’est plus facile à dire qu’à faire je vous l’accorde mais ça fait avancer.
Quand on ose on sort de sa zone de confort et ça fait peur mais on se sent tellement mieux après…
Ca fait 1 an que j’ai osé et je ne le regrette pas. Le chemin est long et est fait de hauts et de bas, mais ça en vaut le coup !! 

J30 : intentions
Clairement je crois que c’est viser plus haut mais tout en se faisant plaisir. Donner le meilleur de moi-même pour vous proposer des contenus de qualité et animer des ateliers avec pédagogie, bienveillance et convivialité ! Créer des accessoires toujours aussi pétillants et utiles dans votre quotidien.
J31 : merci
Alors je remercie déjà Sophie-Charlotte Chapman et Sandrine Franchet pour ce joli challenge
Et également toutes les personnes qui m’entourent et me soutiennent dans ce projet : mon mari Grégory Pichet – Photographie, mes enfants, mes parents, mes copines et évidemment mes client(e)s !

j’espère que vous aurez aimé me lire autant que j’ai pris du plaisir à partager cela avec vous. Désormais, vous connaissez un peu mieux la femme qui se cache derrière Zumeline, la créatrice, la gérante d’entreprise…

Les couvercles réutilisables Zumeline chez Day by Day !

Hey les amis ! Depuis hier, les couvercles réutilisables Zumeline sont en vente dans la jolie boutique de vrac Day by Day à Savigny !

Terminé le papier alu et le film étirable, passez au Zéro Déchets dans la cuisine également avec ces jolis couvercles !

Ils existent maintenant en 4 tailles différentes, adaptées en fonction de notre quotidien !

  • taille S : idéal pour un ramequin, une tasse, un verre
  • taille M : idéal pour un bol, une petite assiette,…
  • taille L : idéal pour un saaldier, une casserole,…
  • taille XL : idéal pour un plat à tarte, une poêle,…

Et comme ça, plus de jaloux, tous les contenants de votre cuisine ont leur couvercle !

Jolis et colorés, ils donnent du pep’s à votre cuisine !

Pour y faire un tour…
Day by Day
10 rue des écoles
91600 SAVIGNY SUR ORGE
Pour connaître les horaires, c’est par ici ! Dites à Christine que vous venez de ma part 😉