Archives du mot-clé enfants

Les ateliers couture Zumeline de novembre

Les ateliers de novembre s’achèvent et je suis vraiment très très contente de les avoir partagés avec vous ! Il est vrai que sans vous, ils n’existeraient pas, alors, merci, merci, merci !

Ce mois-ci, ce n’est pas 1, ni 2… mais 4 ateliers couture Zumeline qui ont eu lieu !

  • samedi 4 novembre : le 1er atelier couture enfants

Pour une première, je suis très fière de mes 4 participantes !
Sur le lot, 1 avait déjà cousu mais les autres étaient débutantes. J’ai donc repris les bases de la couture avec les explications du matériel nécessaire, l’anatomie d’une machine et ses principaux réglages et ensuite, nous sommes passé à un cas pratique avec la réalisation d’un marque page.

atelier couture zumeline enfants novembre 2017
Et je dois dire qu’elles se sont vraiment bien débrouillées pour une première !

Bravo à Aurélie, Camille, Lucie et Valentine. Voici leurs jolies créations :
atelier couture zumeline enfants novembre 2017 marque page

  • vendredi 10 novembre : atelier couture « mon col snood »

Pour cet atelier, je voulais faire un col snood qui sortait un peu de l’ordinaire et nous sommes partis sur un modèle « ouvert », qui se ferme par un noeud. Evidemment, on a gardé le côté confortable et tout doux en mettant de la polaire à l’intérieur (ou du tissu « moumoute »).

atelier_couture_eumeline_col_snood

Voici les réalisations de Christine et Vilma :
col_snood_vilma_atelier_couture_zumeline col_snood_christine_atelier_couture_zumeline
Bravo à elles !

  • samedi 11 novembre : atelier couture « mon set de table »

Pour cet atelier, les participantes ont appris à poser des appliqués, c’est à dire à coudre des formes à l’aide d’un point « zig zag », une première pour elles !
atelier_couture_zumeline_set_de_table

Je suis partie sur le thème des animaux et elles avaient le choix entre un renard (comme sur la photo en dessous), ou un panda.
atelier_couturezumeline_set_de_table

Le panda a fait l’unanimité, et voici les réalisations de Anne-Claire, Caroline et Mirella :
set_de_table_panda_caroline_atelier_couture_zumeline

set_de_table_panda_anneclaire_atelier_couture_zumeline

set_de_table_panda_mirella_atelier_couture_zumeline

Bravo à toutes les 3 !

  • dimanche 12 novembre : atelier couture « je prends en mains ma machine à coudre »

2ème séance de l’année pour ce nouvel atelier ! Nous avons commencé par la découverte des machines à coudre… ce qui fut un grand moment car l’une des participantes avait une machine assez ancienne (qui appartenait à sa maman) et il a fallu un moment pour « dompter la bête » avant de pouvoir l’utiliser de façon optimale ! Cependant, je suis ravie d’avoir pu l’aider à utiliser cette machine, un souvenir qui la relie à sa maman, et ça m’a énormément touchée.

atelier_couture_zumeline_prendre_en_mains_sa_machine_a_coudre

Ensuite, nous sommes passés à la partie « pratique » pour réaliser un joli bandeau pour les cheveux.

Merci à Corinne, Hélène et Karine pour leur participation !

bandeau_atelier_couture_debutant_zumeline_corinne

bandeau_atelier_couture_debutant_zumeline_helene

bandeau_atelier_couture_debutant_zumeline_karine

Et bravo à vous !

Les prochains ateliers auront lieu aux dates suivantes :

  • vendredi 1er décembre, de 18h à 20h pour la réalisation d’une décoration d’une bouteille, pour une jolie table de Noël
  • samedi 2 décembre, de 10h à 12h pour la réalisation d’une botte de Noël

Vous pouvez vous inscrire directement sur le blog ou sur les évènements Facebook.

A bientôt pour de nouveaux moments créatifs !

{coup de coeur} : Le dragon qui crachait n’importe quoi – Sylvain Zorzin, écrivain jeunesse

Jusque là, les coups de coeur que je vous présentais sur le blog concernaient surtout des entrepreneuses créatives : Kristell, de Chifumi, qui maîtrise l’art de l’origami, Christine,  de Perl@assistante qui maîtrise celui de l’organisation et Agnès, de Les océanides, qui fabrique de jolis bijoux en or éthique.

Et puis, je me suis dit que ce serait intéressant de changer, d’élargir les horizons et de vous proposer de découvrir autre chose…

Aujourd’hui, nous partons donc à la rencontre de Sylvain Zorzin, un écrivain jeunesse. Je l’ai découvert grâce au livre que les enfants adorent : Le dragon qui crachait n’importe quoi (rappelez vous, je vous en avais parlé sur Facebook !).

cover-le-dragon-qui-crachait-nimporte-quoi Le dragon qui crachait n’importe quoi, c’est l’histoire de Bernard, un dragon très costaud, que tous les soldats des environs voulaient trucider. Sauf qu’un beau jour, au lieu de cracher du feu, Bernard se mit à cracher… n’importe quoi !

Le dragon qui crachait n’importe quoi, c’est une histoire drôle, loufoque et pétillante, dont les petits et les plus grands raffolent et ne se lassent pas ! Les textes sont agréables à lire, font beaucoup rire, les pages sont très colorées, les dessins sont amusants et il y a des tonnes d’objets à découvrir, aussi improbables les uns que les autres – ce qui permet, ni vu, ni connu, de faire travailler le vocabulaire des enfants 😉

Les MiniZus ont tellement aimé ce livre que nous l’avons offert à un petit copain lors d’un swap de lecture organisé par le blog de dégustations littéraires Bibliza.  Alors, lisez le vite !

image-le-dragon-qui-crachait-nimporte-quoi

Allez, assez parlé, je laisse maintenant la parole à Sylvain !

1/ Peux-tu te présenter ?

Bien sûr ! Nom : Zorzin. Prénom : Sylvain (parmi d’autres, mes parents m’en ont donné trois). Je vais me présenter comme « écrivain jeunesse », scribouillon, comme on veut. Voilà cinq ans que certaines de mes histoires sont publiées. Par ailleurs, je suis journaliste, là aussi spécialisé dans la presse jeunesse. Et comme j’ai deux fillettes, on peut dire que les enfants sont mon quotidien !

Dans les coulisses de J'aime Lire Max à Bayard Presse (Montrouge - 92)
Dans les coulisses de J’aime Lire Max à Bayard Presse (Montrouge – 92) , en compagnie de Bernard

2/ Quel est ton parcours ?

Comme je l’ai écrit sur le site du Père Fouettard (l’éditeur du « Dragon qui crachait n’importe quoi »), j’ai eu de l’inspiration en même temps que des enfants ! J’ai toujours aimé écrire, évidemment, mais de lire chaque soir une histoire à mes filles, pendant tellement d’années, c’est ce qui m’a fait comprendre le sens même de ces histoires, la nécessité de cet imaginaire tous azimuts.
Lorsque j’ai proposé ma première histoire en 2011 à la rédaction des « Belles Histoires » (un magazine Bayard Presse pour les 4-6 ans), intitulée « Le Père Noël et la toute petite reine », j’ai eu la chance que ce texte soit accepté. De fil en aiguille, j’ai rencontré des journalistes jeunesse d’une incroyable compétence, qui m’ont permis de peaufiner mon savoir-faire, qui m’ont donné confiance dans mon écriture. Qui n’ont pas hésité à me dire que mes histoires étaient ratées lorsque c’était le cas – car cette sincérité permet vraiment de progresser ! Et comme mon envie de plonger dans l’imaginaire est intacte, je n’ai, depuis, jamais arrêté d’écrire pour les enfants. Pour un enfant, une histoire un peu fofolle est la preuve qu’on a le droit de partir en plein imaginaire. Si des lecteurs rêvent un peu plus grâce à mes histoires, alors j’aurais réussi quelque chose.

3/ Comment est né « Le dragon qui crachait n’importe quoi » ?

D’abord, j’aime beaucoup les dragons. Ensuite, j’adore les parodies, revisiter les personnages traditionnels et les contes (c’est comme ça qu’a été publié « Le nouveau Petit Chaperon rouge » dans le magazine « Mes premiers J’aime lire »).

chaperon_rouge_webEt puis, il y a quelques années, je découvre le livre « Le chevalier qui cherchait ses chaussettes », de Christian Oster (éd. École des loisirs). Je me dis : je veux faire pareil ! J’écris une version longue du « Dragon qui crachait n’importe quoi ». Et un jour, je reçois un coup de fil des éditions Père Fouettard, qui me disent : « On adore votre histoire, mais on en veut un album ! » Je réponds : « Bingo ! » J’avais envoyé ce texte au Père Fouettard, car j’avais vu leur belle production, ils avaient une approche séduisante de leur métier, qui respecte les petits lecteurs. Et comme il s’agissait de mes premiers pas en édition, j’avais envie d’être accompagné dans mon travail d’écriture, ce qui me semblait plus envisageable avec un éditeur indépendant. Entre mes premières phrases et la sortie du livre, il s’est écoulé près de trois ans et demi ! Mais écrire, c’est ça, c’est apprendre la patience, apprendre à être moins pressé. J’ai pu aussi sympathiser avec Brice Follet, l’illustrateur – choisi par le Père Fouettard – qui a su donner tout son pétillant et sa propre malice à l’album. Bref, tout ça, c’est une belle aventure, collective, avec une confiance réciproque et méritée.

4/ Présente-nous tes autres réalisations…

« Le Dragon qui crachait n’importe quoi » est ma seule publication en édition. Étant journaliste, j’ai beaucoup d’affection pour la presse jeunesse, pour cette idée que, chaque mois, un enfant reçoit un nouveau magazine, des histoires chaque fois différentes. Une vingtaine de mes histoires ont été publiées dans des magazines aussi variés que « Tralalire », « Les Belles Histoires », « Pomme d’api », « Mes premiers J’aime lire », « J’aime lire », ou « J’aime lire Max ». C’est-à-dire pour des enfants âgés de 2 à 12 ans. Mais en tant qu’auteur, j’ai une préférence pour les 4-6 ans (parce qu’ils ont encore la tête dans les contes de fées, dans un monde où la poésie est possible) et pour les 9-11 ans, qui s’ouvrent à un humour plus foldingue, au monde, qui apprennent à être autonomes sans nous, leurs parents… mais qui ont encore besoin d’un peu de réconfort de temps en temps !

5/ Ou peut-on trouver ton livre ? Sur quels réseaux sociaux es-tu ?

Mon livre peut se trouver en librairie, ou y être commandé. Il est possible de le commander par Internet, évidemment. Et je pense qu’on le trouvera dans pas mal de médiathèques, de bibliothèques. Quant aux réseaux sociaux, j’ai juste un Facebook « professionnel », où j’annonce mes nouvelles publications. Je peux aussi suivre quelques comptes (celui du Père fouettard, l’actu de quelques blogs littéraires…), et répondre aux messages qui me sont envoyés. Mais cela reste très « informatif » : ce sont mes histoires qui ont quelque chose à raconter, pas moi !

 

Cette interview vous a plu ? J’espère que oui !

Rendez-vous bientôt pour un nouveau coup de coeur !

L’anniversaire de MiniZu (partie 1/2)

Il y a 1 mois, mon MiniZu soufflait sa 6ème bougie. Retour sur cet événement que j’ai voulu fêter sous le signe du fait main, vous vous en doutez ! 😉

MiniZu avait des idées précises de ce qu’il voulait : dinosaures et godzilla. Pas facile, surtout que les dinos reviennent tous les ans, il fallait être inventive !

Dans ce post, je vous parle donc de la 1ère partie de son anniversaire : le samedi, anniversaire avec les copains

Et c’est le thème « Le voyage d’Arlo » que j’ai choisi puisque le dessin animé de Disney est pile dans ce qu’il voulait : les dinosaures ! (merci Disney !).

Tout commence par l’invitation, faite maison, avec au recto un coloriage « le voyage d’Arlo » et au verso, les informations de l’expédition des petits paléontologues. Les enfants devaient ramener leur invitation coloriée pour une exposition qui a eu lieu le jour J.

Voyez plutôt leurs oeuvres :

liam2016-26
L’exposition des invitations coloriées par les enfants

Sur la porte d’entrée, j’avais placé un décor Le voyage d’Arlo, fait avec la récupération des cartons de jouets que MiniZu avait eu par le papa Noël (et oui, tout se récupère) : l’expédition commence !

liam2016-6
La décoration Le Voyage d’Arlo exposée sur la porte d’entrée. Visuel « Bienvenue à mon anniversaire » réalisé par Fêtes Vous Même

Une fois dans la maison, place à la découverte de la décoration de la table :

liam2016-1
La décoration de table : nappe, gobelets, serviettes, chapeaux, sachets cadeaux et assiettes commandées sur Amazon

Les étiquettes des pailles, les affiches « joyeux anniversaire », les étiquettes des pochettes cadeaux et les boites « pop corn » ont été réalisées par Karine, de la boutique Fêtes Vous Même (merci Karine pour ces jolies réalisations !)

liam2016-2
Gobelets Le Voyage d’Arlo avec étiquettes pailles réalisées par Fêtes Vous Même
liam2016-7
Boite « pop corn » réalisée par Fêtes Vous Même
liam2016-8
Etiquettes sachets cadeaux réalisées par Fêtes Vous Même

liam2016-4

liam2016-5
Attention, Butch arrive !
liam2016-14
Boites « pop corn » réalisées par Fêtes Vous Même

Mon MiniZu, très fier de fêter son anniversaire :

liam2016-10

Tous les copains sont là, nous pouvons commencer les activités ! C’est parti pour l’après midi avec 11 minis à la maison !

Comme habituellement, j’en avais trop prévu, mais ce n’est pas grave !

1ère activité : on se transforme !

Ben oui, une fête d’anniversaire sans maquillage, ce n’est pas vraiment une fête ! Et donc, c’est parti pour faire des Elsa et des Spiderman pour ceux qui le voulaient (ils ont du se concerter pour vouloir tous la même chose !).

Pas de photos des loulous à vous montrer pour ne pas diffuser les visages des participants ici.

2ème activité : à la recherche des fossiles !

Dans une piscine remplie de morceaux de polystyrène, les paléontologues en herbe partent à la recherche des fossiles enfouis.

DSC_1451
A la recherche des fossiles

Minis dinosaures du voyage d’Arlo, bonbons, stickers dinosaures fluorescents… Bravo pour vos découvertes !

DSC_1452
Les découvertes des paléontologues en herbe !

Et pour les féliciter, ils ont gagné une médaille de paléontologue en herbe !

liam2016-13
Les médailles « Paléontologue en herbe » réalisées par Zumeline

3ème activité : pâtisserie

Après ce petit moment d’excitation assez intense, retour au calme avec une activité pâtisserie… J’avais préparé la pâte sablée à l’avance, et chacun avec une petite boule de pâte, nos apprentis pâtissiers du jour ont fait des biscuits en forme de dinosaures, mais pas que !

L’appareil photo n’a pas immortalisé ce moment, désolée !

4ème activité : on nourrit Butch

Préparé un mercredi après midi avec mes MiniZus, le principe était de lancer des boules de viande (balles de jonglage) à Butch, le T-Rex du voyage d’Arlo.

Attention, il faut bien viser la bouche, il est affamé !

5ème activité : le goûter

Après avoir nourrit Butch, à leur tour de passer à table ! C’est qu’ils sont affamés ces paléontologues en herbe !

J’ai donc réalisé un gâteau « Le Voyage d’Arlo » pour les 6 ans de mon loulou.

liam2016-15
Gâteau d’anniversaire Le Voyage d’Arlo
liam2016-16
Gâteau d’anniversaire Le Voyage d’Arlo
liam2016-18
Gâteau d’anniversaire Le Voyage d’Arlo
liam2016-19
Gâteau d’anniversaire Le Voyage d’Arlo

Le gâteau est un moelleux au chocolat recouvert d’une ganache chocolat.
Pour la décoration, j’ai utilisé des roses des sables pour faire les rochers, des maltersers pour faire les oeufs de dino. Les montagnes sont faites avec ma recette de sablés au chocolat.
Les écritures sont faites avec des stylos décoratifs achetés chez Alice Délice.
Les personnages sont des figurines de MiniZu et ne se mangent pas !

6ème activité : la fresque géante

Après le goûter, on a enchainé avec une activité calme et collaborative avec la réalisation d’une fresque géante. Gros rouleau de papier, feutres, crayons de couleurs, tampons, gommettes, mes artistes en herbe se sont bien appliqués pour construire ensemble cette jolie fresque. Bravo à eux !

DSC_1474
La fresque géante

Et pour finir, activités manuelles pour les filles, jeux dans la chambre de MiniZu pour la garçons.

Inutile de préciser que le soir, tout le monde était fatigué, mais nous avons tous passé une excellente journée ! J’espère que les copains de MiniZus étaient ravis aussi !